Ceux qui ont bien connu l'Abbé Raymond De Smedt n'imaginaient pas un seul instant qu'il puisse rester silencieux et inactif, en sa retraite de Layrac.

Cet automne s'était montré plutôt calme sur le front des concerts. C'est pourquoi il a été mis à profit pour travailler en profondeur, en dehors de toute pression.